Communiqué de presse de la liste Annonay Avenir avec Olivier Dussopt

Publié le par PS Annonay

 
L’aménagement du territoire au service de son développement


 

 

Un territoire bien aménagé est un territoire qui se développe mieux.

Conscients de la nécessité d’avoir une vision à long terme de notre territoire, nous voulons mettre en place, à l’échelle de la ville et du bassin, une vraie politique d’aménagement du territoire. Trois exemples illustrent cette volonté.

 

La communauté de communes doit organiser son territoire et décider à l’avance où installer les activités industrielles et artisanales, la pépinière d’entreprises, les équipements culturels et sportifs, les lieux de formation. Une ligne directrice doit être fixée pour éviter une gestion ponctuelle, au coup par coup. Dans ce cadre, des zones d’activités pouvant attirer de nouvelles entreprises doivent être créées.

La zone de Marenton est la plus appropriée pour accueillir des activités industrielles car elle sera bientôt desservie par la rocade Est d’Annonay. Nous souhaitons que l’usage de ces terrains soit rendu à l’industrie et à l’artisanat. Si le projet commercial est rejeté et abandonné, nous engagerons une discussion avec le propriétaire du terrain dans ce sens. Si, malgré les recours, le projet commercial devait être confirmé, il faudra malheureusement aménager d’autres zones et tout mettre en œuvre pour limiter les conséquences négatives pour le commerce en ville. Cela ne pourra se faire qu’en lien avec les commerçants et les acteurs économiques.

 

La commune doit, à son échelle, mener une vraie politique foncière afin d’avoir une maitrise publique du plus d’espace possible. En centre ville en faisant jouer le droit de préemption sur les immeubles à la vente afin de les rénover ou de libérer de l’espace. En périphérie par la mise en place d’un plan local d’urbanisme permettant de préserver les espaces verts (comme les pentes du Miandon) et d’empêcher un développement anarchique de l’urbanisation.

Cette politique foncière permettra en autres la création de lotissements communaux afin de permettre l’accès à la propriété à un plus grand nombre de ménages. L’objectif est aussi de ralentir la spéculation immobilière.

 

Enfin, les transports doivent être réorganisés pour éviter une saturation du centre ville et participer au désenclavement du bassin.

Il faut élargir le périmètre du syndicat des transports urbains pour relier les communes au centre d’Annonay. Il faut aussi revoir l’organisation des transports pour permettre d’aller d’un quartier à l’autre directement sans passer par la gare routière, notamment pour l’hôpital. La mise en place de plus petits véhicules peut être une solution.

 

Organiser le territoire pour le rendre plus performant. Tel est notre objectif. Avoir une vision à long terme du développement et des besoins permettra au bassin d’Annonay de mieux préparer l’avenir.
 

Commenter cet article