M. Sarkozy veut briser le consensus Français sur l’OTAN

Publié le par PS Annonay

Communiqué de Laurent Fabius, ancien Premier Ministre Depuis 1966 et la décision historique du Général de Gaulle, un consensus s’était établi sur la position de notre pays à l’égard de l’OTAN : allié des Etats-Unis mais pas aligné. Cette position, qui fait de nous des partenaires loyaux mais indépendants, correspond à nos intérêts et contribue à l’audience internationale de la France.

L’intention de M. Sarkozy de rompre prochainement avec cette attitude constante depuis plus de 40 ans, au prétexte d’obtenir des commandements d’ailleurs mineurs, constitue une triple faute : nous aligner dorénavant sur les Etats-Unis, exclure toute évolution vers une réelle défense européenne, affaiblir la position internationale de la France : ce serait un recul considérable qui briserait le consensus national alors que la mission d’un chef de l’Etat est au contraire de le renforcer.

Nombreux sont les Français de toutes opinions qui ne l’acceptent pas. C’est pourquoi un débat national est indispensable sur ce sujet, dont je demande qu’il soit conclu par un vote.

M. Sarkozy est Président de la République, il n’est pas propriétaire du destin de notre pays. Il ne lui appartient pas, par préjugé idéologique, de rompre avec les intérêts supérieurs de la France.

Publié dans Parti socialiste

Commenter cet article