Manifestation du 19 Mars en Ardèche

Publié le par PS Annonay

Plusieurs milliers de salariés se sont réunis à Annonay près du site Faya pour alerter l'opinion publique et le gouvernement sur les fermetures d'entreprises, l'accroissement du chômage partiel...



Les inquiétudes ne sont pas retombées dans le Nord-Ardèche depuis la manifestation du 29 janvier. Au contraire. Alors que 2 000 à 3 000 personnes avaient déjà défilé dans les rues d'Annonay à cette date, policiers et syndicats estimaient hier le nombre de manifestants entre 2 500 et 5 000. Privé et public, agents territoriaux et hospitaliers, parents d'élèves et étudiants... ils étaient donc plus nombreux encore que lors du précédent mouvement à crier leur colère.



















De même, près de 5000 personnes, ont manifesté hier dans les rues de Privas.



Beaucoup de fraternité et de solidarité dans les manifestations. Envie d’être ensemble, envie de se serrer les coudes, de se redonner de l’espoir mutuellement puisqu’on ne peut rien attendre d’ailleurs. La peur du lendemain pour tant de travailleurs est palpable. La colère gronde.
Le peuple de France, celui qui se retrousse les manches, qui fait bien son travail parce que le seul moyen qu’il connaît pour manger et nourrir les siens, a montré, une fois de plus qu’il existe et qu’il n’entend pas se laisser faire en silence. « Je n’ai pas été élu pour augmenter les impôts » qu’il a dit le président. « Travailler plus pour gagner plus », ça il l’avait dit. Ils sont de plus en plus nombreux à comprendre qu’ils se sont fait avoir. Ils ne demandent pas la lune. Juste de pouvoir travailler. Même ça on va le leur enlever, comme à tant d’autres avant eux.


Commenter cet article