Communiqué de presse d'Olivier DUSSOPT: Tissages de Quintenas

Publié le par PS Annonay

 

Olivier DUSSOPT       Sylvain DESBOS          Denis REYNAUD
Député de l’Ardèche      Maire de Quintenas             Président de la
 Maire d’Annonay                                                        Communauté
 
                                                                                   de Communes
                                                                                     du Val d’Ay
  

 

 

Vendredi 11 septembre 2009

 

Tissages de Quintenas

Soutien aux salariés licenciés

   

La liquidation des Tissages de Quintenas a été prononcée par le Tribunal de Commerce de l’Ardèche dès la fin de l’audience qui se tenait ce mardi 8 septembre à Aubenas.

 

Cette décision n’a pas pris en compte notre demande que soit reconnue l’unité économique et sociale des deux entités de teinture et de tissage de Quintenas Textiles Solutions (QTS) qui aurait permis un plan social. Nous le regrettons et renouvelons notre soutien aux 55 salariés licenciés que nous avons pu rencontrer à nouveau aujourd’hui au cours d’une nouvelle table ronde à Quintenas.

 

Nous nous félicitons qu’une rencontre soit d’ores et déjà prévue entre la Direction départementale du Travail, le Pôle Emploi et les salariés. Ces derniers devraient se voir proposer une convention de reclassement personnalisé (CRP). Ce dispositif concerne les salariés visés par un licenciement pour motif économique dans une entreprise employant moins de 1000 salariés et les entreprises en redressement ou en liquidation judiciaire quelle que soit leur taille. D’une durée de 12 mois, il permet en outre l’octroi d’une allocation spécifique.

 

Une première rencontre en sous-préfecture de Tournon se tiendra dès le lundi 14 septembre en présence du Sous-préfet. Ce sera l’occasion d’étudier toutes les possibilités d’accompagnement des salariés, en plus de la CRP ; l’occasion également d’envisager la question des primes supplémentaires demandées par les personnels licenciés.

 

La situation économique et sociale du Nord Ardèche est un peu plus fragilisée chaque jour. Le silence du Gouvernement sur la demande, maintes fois répétée, de pouvoir bénéficier d’un contrat de transition professionnelle (CTP) et de mesures spécifiques au maintien de l’activité économique est difficile à accepter. L’exemple de QTS démontre combien ces dispositifs seraient aujourd’hui profitables au territoire.

 

Nous resterons mobilisés dans les prochains mois aux côtés des 55 personnes aujourd’hui licenciées, afin de voir aboutir dans les meilleures conditions l’accompagnement qui leur sera proposé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article