Patrick Pelloux annonce son soutien à Ségolène Royal

Publié le par PS Annonay


               Ségolène Royal, avec Patrick Pelloux, président de l'Association des médecins urgentistes hospitaliers de France Amuf 2eg, le 29 avril 2007 lors d         


CORBEIL-ESSONNES, Essonne (Reuters) - Patrick Pelloux, président de l'Association des médecins urgentistes (Amuf), a annoncé dimanche qu'il voterait pour Ségolène Royal au second tour de l'élection présidentielle.

Le docteur Pelloux, qui avait alerté l'opinion publique lors de la crise sanitaire liée à la canicule de l'été 2003, a apporté son soutien à la candidate du PS lors d'une visite en sa compagnie dans un centre médical public à Corbeil-Essonnes (Essonne).

"A titre personnel, j'ai voté François Bayrou au premier tour et je voterai Ségolène Royal au deuxième parce que je crois que le renouveau que vous affichez et l'attachement que vous affichez au service public et aux valeurs que je développe sont vraiment un élément important et je tiens à saluer votre action", a-t-il déclaré à Ségolène Royal.

Il a expliqué à la candidate de gauche que seulement 45% des 350 millions d'euros promis lors du plan canicule après l'été 2003 avaient été versés.

"On a l'impression que 2003 n'a pas existé", a-t-il ajouté, soulignant que "les conditions de travail s'aggravent de manière considérable" à l'hôpital public.

A ses côtés, Ségolène Royal a déclaré que "l'hôpital public fait partie des valeurs fondamentales de la République".

"Avec moi, la santé publique et l'hôpital public retrouveront leurs moyens, les personnels seront reconnus et valorisés et il y aura pour les personnes âgées une garantie d'accès aux soins en grande proximité".

Interrogée par Reuters, elle a précisé : "Non seulement il faudra cesser de fermer des lits mais il faudra en ouvrir dans les services qui en ont besoin et, surtout, il faudra recruter du personnel et former du personnel en liaison avec les organisations de médecins".
 

Publié dans Actualité nationale

Commenter cet article