Nicolas Sarkozy ne veut pas me parler

Publié le par PS Annonay


Vu sur http://repsocialiste.canalblog.com/ 

 Hier j’ai appris que le Président de la République française voulait s’adresser aux français et qu’il le ferait à l’occasion du journal de 20H. Ca tombe bien, me suis-je dis, car je regarde toujours le 20H, après les Guignols de l’info bien sûr. Alors hier soir, à 20 heure pile, et tant pis pour les Guignols, j’ai allumé ma télé pour regarder les infos et le président. J’ai entendu. Pas d’allocution présidentielle à l’horizon. Je suis donc allé sur Canal +, on se refait pas! J’ai regardé mes marionnettes favorites et une fois fini, hop-là, j’ai vite zappé sur le 20H, des fois que mon président se décide à apparaître (ben oui c'est mon président je suis un citoyen français donc c’est mon président même si j’ai pas voté pour lui). Mais encore une fois, pas de Sarkozy. J’ai vu le Proche-Orient (Irak, Liban et Gaza) s’enliser dans un conflit qui semble sans fin (un jour il faudra que j’écrive un post à ce sujet), j’ai vu la panne de l’Union européenne (là aussi il faut que j’écrive quelque chose), j’ai vu… mais je n’ai pas vu Nicolas Sarkozy. Au bout d’un nomment, je me suis dit j’ai du me tromper de jour. Mais par acquis de conscience j’ai zappé. Et là surprise, Nicolas Sarkozy était sur TF1 et uniquement sur TF1. Même Jacques Chirac n’avait jamais osé ne s’adresser qu’à une chaîne de télévision, qu’à un groupe de téléspectateurs ciblés grâce à l’étude de l’audimat. J’ai alors constaté avec regret que mon président ne voulait pas me parler. Il n’avait rien à dire aux fidèles du service public, son message s’adressait qu'aux téléspectateurs de TF1. Il ne se comporte donc pas en président de tous les français mais d’une partie d'entre eux. A chacun sa France. Or, moi je ne me reconnais pas dans la France de TF1, j’en ai donc conclu que Nicolas Sarkozy ne voulait pas me parler.  Et bien puisque s’en est ainsi,  moi je ne veux pas l’écouter. J’ai donc repris ma télécommande et je suis retourné sur la 2.

Écris le 3 messidor an CCXV, le 21 juin 2007

Publié dans Actualité nationale

Commenter cet article