Jean Ferrat nous a quittés

Publié le par PS Annonay

Le chanteur-compositeur-parolier Jean Ferrat vient de mourir, à l’âge de 79 ans.

Il s’est éteint à Aubenas, en Ardèche, où il résidait depuis des années.

Selon lui, le chanteur, souffrant d'un cancer depuis plusieurs années, "ne communiquait plus que par écrit" et ne se montrait "quasiment plus" depuis deux ans. Son dernier combat personnel aura été le soutien à l'opposant iranien Madjide Chahbasian, assigné à résidence à Privas en 2003 et menacé d'extradition.

"La France perd l'un de ses plus grands poètes, dans la lignée de Brassens, Brel et Ferré. Et pour l'Ardèche, c'est notre ambassadeur qui s'en va, c'est dramatique", a réagi le président socialiste du conseil général de l'Ardèche, Pascal Terrasse.

 


"Il a toujours refusé le star system. C'était un homme de gauche et un poète d'une douceur extrême, d'une sensibilité très forte", a poursuivi Pascal Terrasse, rappelant que "La montagne", l'un des grands succès du chanteur composé en 1964, était "un hymne pour tous les Ardéchois".

Ces chansons, sans concessions, auront d’ailleurs parfois du mal à se faire entendre...Jean Ferrat par son visage, inspirait confiance et reflétait l'honnêteté. C'est un morceau de notre jeunesse qui s'en va. Il est parti pour une autre vie quittant son Ardèche et ses montagnes.

A sa famille, à ses amis, la section du parti socialiste d’Annonay présente ses plus sincères condoléances.

Commenter cet article