21 et 22 mars, soutenez le Sidaction

Publié le par PS Annonay

Le Sidaction 2009, destiné à récolter des fonds pour lutter contre le sida, se déroule de vendredi à dimanche à la télévision et à la radio avec pour objectif de réunir un maximum de dons malgré la crise, dans la foulée des propos contestés du pape Benoît XVI sur le préservatif.


Onze chaînes de télévisions (TF1, l'ensemble des chaînes de France Télévisions, RFO, Canal+, Arte, M6, W9 et LCI), et les radios Europe 1, France Inter, France Info, France Bleu et RTL vont multiplier les programmes pour sensibiliser leurs auditeurs, via des reportages notamment, et les inviter à faire des dons.


A partir de vendredi et pendant trois jours, plus de 4.000 bénévoles recueilleront les promesses de dons depuis une trentaine de plateaux téléphoniques répartis sur l'ensemble du territoire. Quelque 350 animations seront organisées dans les régions (métropole et Dom-Tom).

Le Sidaction a recueilli l'an dernier 18 millions d'euros, dont 6,3 millions pendant le traditionnel week-end de mobilisation.

"2009 est certes une année de crise. N'oublions pas qu'il y a des crises qui durent depuis trop longtemps", juge Pierre Bergé, président de Sidaction, qui se dit "certain qu'une fois encore, nous pourrons compter (sur les donateurs), malgré le contexte économique difficile".


En France, 28 à 30.000 personnes souffraient du Sida à la fin 2007, année au cours de laquelle environ 6.500 personnes ont découvert leur séropositivité au VIH.


Dans le monde, quelque 33 millions vivaient avec le VIH/sida en 2007. L'Afrique sub-saharienne reste de loin le premier foyer d'infection avec 67% de la population mondiale infectée, dont près de 90% des enfants touchés dans le monde.

La 15e édition du Sidaction intervient alors que le pape Benoît XVI, en route pour l'Afrique, a déclaré que "l'on ne peut pas régler le problème du sida avec la distribution de préservatifs" mais qu'"au contraire (leur) utilisation aggrave le problème".

Des propos qui ont provoqué un tollé. Le directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, Michel Kazatchkine, a ainsi demandé au pape de "retirer ses propos, et clairement", les jugeant "inacceptables".

Le directeur général du Sidaction, Bernard Audoin, a rappelé que "médicalement parlant, on sait que le préservatif est efficace à 99,9%". "Partout en Afrique, on travaille avec des religieux et des religieuses, confrontés à des malades et des décès tous les jours, et qui savent que c'est le seul moyen de prévention", a-t-il dit.

L'ensemble des fonds nets collectés permettra de poursuivre les engagements de l'association en redistribuant les fonds de manière égale: 50% pour la recherche médicale et 50% pour des programmes de prévention et d'aides aux malades en France mais aussi dans 31 pays en développement.



Les dons peuvent être enregistrés jusqu'au 11 avril par téléphone en composant le 110, par SMS avec le mot "don" envoyé au 33000 et par internet sur le site: www.sidaction.org.




(Cliquez sur le logo pour accéder au site).

Publié dans Actualité nationale

Commenter cet article