Communiqué de presse du Secrétariat national à la Politique de la Ville sur le "Busing"

Publié le par PS Annonay

Le naufrage du « busing » est à l’image de l’échec de la politique de Fadela Amara.

Quelques semaines après la rentrée scolaire, le Parti socialiste dénonce l’agitation faite autour du dispositif dit du « busing ».


Cette pratique testée aux des Etats-Unis dans les années 70, qui consiste à transporter des enfants issus de quartiers scolairement difficiles pour les emmener dans des écoles « de centre ville », n’est qu’un un pis-aller face à une politique scolaire laissée à l’abandon et qui a fait une croix sur la réussite pour tous.


Face à l’absence de politique éducative de progrès, la secrétaire d’Etat a été obligée d’importer une méthode pourtant abandonnée outre-atlantique.
Au-delà de ce coup de communication à la méthode de « Neuilly sa mère ! », c’est un échec complet. Le « busing » était présenté comme l’une des mesures phares du plan espoir banlieues.  Mais les chiffres parlent de… 240 élèves concernés en France en 2008, guère plus en 2009.


Le Parti Socialiste espère que la secrétaire d’Etat va enfin s’engager dans une politique de la ville globale plutôt que dans des actions ponctuelles et inefficaces.

 

Communiqué de Marianne LOUIS,
Secrétaire nationale à la Politique de la Ville et Bruno JULLIARD,
Secrétaire national à l’Éducation.

Publié dans Parti socialiste

Commenter cet article